Le dépit amoureux

[vc_row][vc_column][vc_column_text el_class= »aqp-spectacle »]

Le dépit amoureux

De Molière

« Éraste n’a pas confiance en lui … Valère se croit tout permis … Gros-René se laisse trop influencer … Lucile désire être aimée … Ascagne a un lourd secret à reveler … Mascarille se sent incompris … Marinette est perdue … Frosine est là pour les écouter »

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row full_width= »true »][vc_column][vc_column_text el_class= »aqp-gallerie »]

photos: Luc Lavergne

[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row][vc_row][vc_column width= »2/3″][vc_column_text el_class= »topo-spectacle »]lettrine-Souvent méprisé et trop souvent oublié, Le dépit amoureux est pourtant une pièce remplie de trouvailles tirées du jeune génie de son auteur. Bien qu’écrite en 1656, cette pièce aborde des sujets d’une incontestable actualité. Encore de nos jours, ne cherche-t-on pas à vouloir se créer une vie plus palpitante ? Remplir nos vies de futilités ? Chercher à exister dans le regard de l’autre ? Désirer à tout prix être aimé ? Être populaire ? Les personnages que Molière a créés en 1656 sont encore aujourd’hui débordants d’actualité. Comme si nous n’avions pas compris que l’humanité est condamnée à répéter sans cesse les mêmes erreurs.

Toutefois, loin d’être pessimiste, Molière voit une lumière, un espoir : les jeunes ! Sous sa plume, le premier couple d’amoureux prend forme. Il prend la défense de leur liberté, de leur jeunesse et de leurs amours. Et s’il a su lui-même s’inspirer largement des personnages, de l’histoire et du texte de l’Interesse, pièce italienne de 1581 de Secchi, nous nous sommes permis à notre tour une relecture de son modèle italien et lui avons emprunté quelques passages. Ainsi, nous faisons un clin d’œil à son origine de commedia dell’arte pour retrouver la musicalité de sa langue

[dt_gap height= »10″ /][dt_divider style= »thin » /][dt_gap height= »10″ /][/vc_column_text][vc_row_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_column_text el_class= »aqp-spectacle-info »]

PUBLIC

Tout public
Scolaire 12 à 17 ans

[/vc_column_text][/vc_column_inner][vc_column_inner width= »1/2″][vc_column_text el_class= »aqp-spectacle-info »]

CAHIER PÉDAGOGIQUE

SVP nous contacter[/vc_column_text][/vc_column_inner][/vc_row_inner][vc_column_text][dt_gap height= »10″ /][dt_divider style= »thin » /][dt_gap height= »10″ /][/vc_column_text][/vc_column][vc_column width= »1/3″][vc_column_text el_class= »aqp-distribution »]

ÉQUIPE DE PRODUCTION

Adaptation et mise en scène :
FRÉDÉRIC BÉLANGER
Assistance à la mise en scène :
EMANUELLE LANGELIER
Arrangements musicaux et chant :
AUDREY THÉRIAULT
Conception décor :
ROMAIN FABRE
Conception des costumes :
SARAH BALLEUX
Conception des maquillages :
SUZANNE TRÉPANIER
Régie : EMANUELLE LANGELIER
Éclairages : JULIEN LAFLAMME

DISTRIBUTION

Éraste : GUILLAUME BAILLARGEON
Ascagne : MAUDE CAMPEAU
Frosine : MARYSE DRAINVILLE
Marinette : SHARON IBGUI
Gros-René : BENOÎT McGUINNIS
Valère : BRUNO PICCOLO
Lucile : AUDREY THÉRIAULT
Mascarille : CLAUDE TREMBLAY[/vc_column_text][/vc_column][/vc_row]