l’équipe

« Le théâtre est pour nous un outil essentiel dans l’apprentissage de l’identité de nos jeunes. Au delà des langues, des traductions, des codes, des croyances, des religions et des différences, le théâtre est le levier d’une ouverture sur le monde. »

Frédéric Bélanger

Mise en scène

Membre fondateur du Théâtre Advienne que pourra

Acteur, auteur et metteur en scène, Frédéric Bélanger a suivi une formation en interprétation à l’École nationale de théâtre du Canada. Scénariste et comédien principal de la populaire série jeunesse Toc  Toc Toc, il a participé a de nombreuses productions télévisuelles : Watatatow, Ramdam, La grande expédition, Fortier, Il était une fois dans le trouble, O’, Yamaska et Mirador. Conjointement avec la comédienne Laurence Leboeuf, il a été porte-parole de la campagne provinciale « Aimer sans violence » du gouvernement du Québec. Depuis 2007, il travaille bénévolement aux côtés du Cercle des jeunes leaders et de leur évènement « Lueur d’espoir » afin de recueillir des fonds pour l’hôpital Ste-Justine.

À l’été 2013, en collaboration avec la MRC de d’Autray et Ville St-Gabriel, il initie la restauration de la toute première Roulotte de Paul Buissonneau. Visant à revitaliser, à réunir et à donner espoir à une région dévitalisée, ce projet a réussi à convaincre que la culture peut non seulement rassembler et faire la différence au sein d’une communauté, mais qu’elle est essentielle au développement socioéconomique d’une région. Au printemps dernier, La Roulotte de Paul Buissonneau a reçu le prix « Coup de cœur » du gouvernement provincial.

Sous sa direction, le Théâtre Advienne que pourra a remporté, avec Le Dépit amoureux de Molière, le Masque de la « Meilleure production région » en 2006, le prix « Art de la scène » aux Grands prix Desjardins de la Culture en 2011 et le prix « Jeune public » en 2014. Il a signé la mise en scène de tous les spectacles de la compagnie et l’adaptation du roman à la scène des Aventures de Lagardère, du Tour du monde en 80 jours et de D’Artagnan et les trois mousquetaires.

Il est aujourd’hui président du rendez-vous culturel des tout-petits,« Petits bonheurs – diffusion culturelle », et l’un des porte-paroles de son festival en plus d’être un membre actif de Culture Montréal.

Sarah Balleux

Scénographie et conception des costumes

Membre fondateur du Théâtre Advienne que pourra

Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada (scénographie 2003), Sarah Balleux s’est vu confier la conception des costumes sur un grand nombre de productions tant au théâtre, qu’en danse et qu’à la télévision. Elle est animée par une recherche subtile d’équilibres et de contrastes qui marquent les personnages autant que les acteurs qui les incarnent.

« Je cherche et j’explore la rencontre : la rencontre entre un metteur en scène,  un personnage, une histoire et moi. Je cherche la peau du personnage dans l’infiniment vrai. »

On a pu voir son travail notamment dans

  • Jouliks(Théâtre d’Aujourd’hui)
  • Le Comte de Monté Cristo (1ère et 2e partie) (TDP)
  • Le Vrai Monde?(Théâtre Jean Duceppe)
  • Au champ de mars (Théâtre De la Manufacture)
  • Roche, papier, couteau… (Théâtre INK)
  • Le Dépit amoureux, D’Artagnan et les trois mousquetaires, La Fausse malade, Le Distrait, Le Tour du monde en 80 jours (TAQP)
  • Toc toc toc saisons IV à VIII (Téléfiction)
  • 1,2,3… Géant (Téléfiction) émission présentée à Téléquébec.

Elle codirige depuis 2005  le TAQP qui crée un théâtre authentique, vivant, qui va à la rencontre du public pour favoriser la démocratisation de l’art et ainsi faire de la culture une priorité incontournable.

Maryse Drainville

Pédagogie et communications

Membre fondateur du Théâtre Advienne que pourra

Audrey Thériault

Musique et conception sonore

Membre fondateur du Théâtre Advienne que pourra

Audrey Bélanger

Conception des ateliers pédagogiques

Passionnée de littérature, enseignante de français au secondaire, puis chargée de cours, je crois que la représentation théâtrale doit être une occasion de découvrir, de s’instruire et de s’amuser. De ce fait, je souhaite par mon travail au sein de la troupe aider les enseignants à susciter l’intérêt de leurs élèves pour le théâtre.

Le choix des pièces est donc un enjeu majeur, car chacune des œuvres mises en scène constitue un élément essentiel afin d’atteindre l’objectif de départ que nous nous sommes fixé en tant que passeurs culturels : amener les jeunes spectateurs à faire preuve de réflexivité à l’égard des œuvres présentées à partir de leurs propres outils, et ce, afin d’être en mesure d’apprécier la représentation théâtrale.

Les pistes pédagogiques qui accompagnent chacune de nos créations sont, pour leur part, des propositions d’activités qui, nous l’espérons, aideront les enseignants du secondaire à donner un prolongement à la représentation tout en étant cohérentes avec le programme formation du ministère de l’Éducation.